Suivez-Nous

International

Leonnel Messi champion du monde pour la première fois de son histoire

Dépuis

|

L’argentine remporte son 3ᵉ mondial après ceux 1978 et 1986 et donne enfin ce trophée de plusieurs grammes d’or qui échappait temps à Leo Messi.

Ce dimanche 18 décembre 2022 s’est tenu ce que l’on pourrait considérer comme l’une des meilleures finales de l’histoire de coupe du monde, en tout cas la meilleure de ces années récentes

Une finale de tous les dangers, des buts, du spectacle, de l’enthousiasme, Il existe peu de mots pour normalement qualifier ce à quoi on vient d’assister.

Le match se déroule en première mi-temps, par une démonstration tactique de l’albiceleste, les Argentins remportent tous les duels, aussi bien mentale, physique que tactique et même plan technique. Et cette domination va se concrétiser dans un premier temps par une faute intentionnel dans la surface de l’attaquant barcelonais, Ousmane Dembélé sur argentins Di Maria très habile dans cette première période, le penalty sera superbement realisé par La Pulga à la 23ᵉ minute de jeu, la domination d’Argentine va se concrétiser sur un 2e but à la 36e de Di Maria débutant par un contre assassin de l’équipe d’Argentine.

Dès le retour de la mi-temps, les Argentins accentuent plus la pression jusqu’à la  80e et alors que l’on pensait que l’argentine se dirigeait vers une victoire acquise, la pépite du PSG Kylian Mbappé va transformer un penalty provoqué par Kolo Muani

Dès cet instant, les Français vont retrouver un second souffle et dans la même minute, c’est-à-dire la  81e Mbappé encore lui va porter l’estocade avec une somptueuse reprise de volée à la Pavard qui va tromper le portier argentin Martinez, 2 partout le match s’emballe totalement.

Directions les prolongations, le match devient très électrique, et s’enflamme sur un but du ballon d’or Lionel Messi à la 108e minutes de la prolongation, tout semble bien se dérouler quand le meilleur buteur du PSG Mbappé va obtenir un penalty qu’il va lui-même expédier au fond des filets à la 118e minute pour un triplet historique pour sa carrière et égalise à 3 buts partout.

Directions vers les séances de tirs aux buts et là l’albiceleste va s’en remettre à son Gardien Martinez d’Aston Villa, spécialiste dans l’exercice, Martinez qui va stopper le penalty de Coman et pousser Tchouameni à complètement jeter son penalty. Les Argentins eux vont transformer logiquement tous leurs tirs et remporter le match.

L’argentine va donc remporter son troisième mondial, après celle 1978 et celle de 1986, et donner enfin ce trophée qui échappait tend à Leo Messi.

error: Impossible de copier ce texte